Compréhension

La cigale et la fourmi

Lire et écouter la fable de La Fontaine

La fourmi travaille tout l’été, sans s’arrêter, sans se reposer, sans perdre son temps…, alors, en hiver, des provisions, elle en a beaucoup !
les provisions : les réserves de nourriture

les saisons
le printemps, l’été, lautomne, l’hiver
en été, en automne, en hiver… !!! au printemps !!!

demander à quelqu’un
Si tu ne sais pas, demande à quelqu’un.
demander à quelqu’un de
Je demanderai à Luc de m’expliquer ça.
demander quelque chose à quelqu’un
Il a demandé son nom au nouvel élève. / Il lui a demandé son nom.
demander à quelqu’u de faire quelque chose
J’ai demandé à Jacques de venir jeudi. / Je lui ai demandé de venir jeudi.

« La cigale ayant chanté tout l’été… »
la forme composée ayant chanté marque l’antériorité. Le participe présent indique ici la cause.
—> La cigale n’a pas le temps de travailler parce qu’elle chante toute la journée. —> Chantant toute la journée, la cigale n’a pas le temps de s’occuper de rassembler des réserves.
—> (au passé) Ayant chanté tout l’été, la cigale n’a pas eu le temps de s’occuper des provisions.

la bise : un vent froid, ici dans le sens plus général de mauvais temps.

être dépourvu : être sans solution, être sans réserves, se trouver dans une situation à laquelle on n’est pas préparé.

un ver (dans une pomme), —> un vermisseau : un tout petit ver

un arbrisseau : un petit arbre

elle alla : passé simple du verbe aller : elle est allée

crier famine : se plaindre, crier qu’on a extrêmement faim

la famine : une catastrophe

subsister = survivre

la fourmi prête à la cigale —> elle lui prête

la cigale dit à la fourmi… —> elle lui dit

Avant l’oût (vieux) : avant le mois d’août

foi d’animal = je promets

La cigale s’engage à rembourser la fourmi et elle promet aussi de payer des intérêts.

La fourmi n’a pas confiance.

Est-ce que la fourmi a raison de ne pas avoir confiance ?

Elle sait qu’au mois d’août, comme il fait très chaud, la cigale ne pense qu’à chanter.

Et puis, c’est le caractère de la fourmi

prêter —> prêteur, prêteuse (adj. ou substantif)

emprunter —> emprunteur, emprunteuse

La cigale est vexée par la question de la fourmi

“j’en suis fort aise” = ça me fait plaisir de le savoir

— Ça va ?
— Fort bien ! = Très bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *